Lerenard 

Fils de pub




























Avec une économie de mots, une touche d’humour et de beaux jeux de typos, Yannick Renard insuffle aux objets sa patte design et graphique.

Designer et graphiste influencé par les années 70-80 de son enfance, Yannick Renard affectionne le vintage, la musique et les pochettes de vinyles, la pub et le pop art. Le trentenaire revendique les messages simples et directs, ceux qui bousculent. Aux calembours et illustrations, il préfère les jeux de mots et de typographie. Il avoue une affection particulière pour le vocabulaire anglais, toujours décalé et sexy.

Yannick Renard fait partie des anciens de la maison DLP. Ce passionné de voitures anciennes, directeur associé d’une agence de communication, a démarré sa collaboration avec la marque en 2006 en vue de développer une gamme de produits graphiques et design. Cette aventure, pleine de bons mots et de couleurs vives, aux antipodes de son quotidien dans l’univers épuré du luxe, s’avère être pour lui une vraie bouffée d’oxygène. Sous l’espiègle pseudonyme « Le Renard », il enchaîne les créations et les succès, avec notamment le dessous de plat « Very Hot » et la série du « Chat ». Pour ne pas s’enfermer dans un confort qui, dit-il, le bloquerait à terme, le jeune homme renouvelle constamment son style. A chaque collection, il prend du recul, essaye de raconter une histoire qui fera voyager. A chaque fois, c’est une remise en question, mais c’est aussi une liberté incomparable, fondamentale aux yeux de ce doux rêveur qui a baptisé son agence « 7e ciel ».